LES COWGIRL UP : site officiel du club de LES COWGIRL UP : site officiel du club de danse de narbonne plage - clubeo

Espagne...mi amor !

                                                            

                                                  Guadalupe Pineda

  

Chanteuse mexicaine de nuances exquises, versatile, capable d´atteindre des registres inusités et émouvants, elle a commencé sa carrière en chantant dans des petits forum en même temps qu´elle étudiait la carrière de Sociologie à l´Université Nationale Autonome du Mexique. Ses prestations dans les petites places publiques, prisons, parcs publics et bureaux, a été l´école qui a formé son chant.

Cela la menée à parcourir divers genres musicaux, comme la trova (chanson du troubadour) et la ballade, le boléro et le tango, la chanson mexicaine et l´opéra inclus, ainsi que des thèmes de sa propre création qu´elle jouit de partager avec son public

                                                                                  Guadelupe Pineda

Vidéo Guadalupe Pineda - Historia De Un Amor

International, elle a traversé les frontières en portant sa voix partout dans le monde, les États Unis, le Porto Rico, la Colombie, l´Argentine, l´Amérique centrale, la France, l´Italie, l´Irlande et l´Espagne dans des enceintes pleines d´histoire et de culture

Grâce à sa voix si extraordinaire et sa qualité humaine, elle a obtenu des prix nationaux et internationaux. Elle a été nommée ” Femme de l´Année “, par le comité Europe-Afrique de l UNESCO à Cannes et obtenu le Grand Prix, accordé par la Société d´Auteurs, Compositeurs et Éditeurs de France.

                                       Guadelupe Peneda

 

                                 Buena Vista Social Club

Le Buena Vista Social Club était une mythique boîte de nuit dans la banlieue de La havane à Cuba, dans le quartier Marianao.  Après la révolution cubaine de 1959, cette boîte de nuit fut détruite.

Cinquante ans après sa fermeture, son nom fut repris pour un projet musical. L'idée de ce projet était de réunir dans un même enregistrement des musiciens cubains « campesinos » (seniors légendaires des années 1930, 40 et 50 et des musiciens d'Afrique de l'Ouest. Retenus à l'aéroport de Paris, les Africains ne purent se rendre à Cuba et finalement l'enregistrement de l'album s'effectua sans eux.

L'album enregistré en 1996, "Buena Vista Social Club", rencontra un tel succès que le groupe fut incité à se produire sur scène à Amsterdam en 1998, suivi de plusieurs concerts au  Carnegie Hall de New York.

Le cinéaste Wim Wenders, fut sollicité pour les filmer. Il en fit un documentaire, en ajoutant les interviews, effectuées à La Havane, des différents musiciens. Le film fut lui aussi intitulé "Buena Vista Social Club".

Buenavista Social Club

 Vidéo:   Buena Vista Social Club - Chan Chan

Le succès international de l'album et du film conduit à la renaissance d'un engouement pour les musiques cubaines traditionnelles et la musique latine en général. Certains des musiciens vont ensuite enregistrer leurs propres albums en solo ou avec des stars d'autres genres musicaux. Mais le nom de "Buena Vista Social Club" devient une référence et un terme générique pour l'âge d'or de la musique cubaine des années 1930 à 1950.

Buenavista Social Club

Vidéo :  Buenavista Social Club - Hasta Siempre

Hasta siempre est une chanson écrite en 1965 par Carlo Puebla. Elle a pour sujet le commandant Erenesto Che Guevara  au moment où celui-ci quitte le gouvernement de Fidel Castro et part pour la République du Congo.

La chanson Hasta siempre anticipe la fin tragique d'Ernesto Guevara en Bolivie. Elle relate l'histoire presque légendaire de la révolution cubaine, glorifie le « Che » et le place à l'avant de la scène. Il est confirmé dans son rôle de représentant de la révolution.

"Hasta siempre" veut dire en français "Pour toujours", Commandant. Au-delà de n'être qu'une allusion au slogan Hasta la victoria siempre, la fin de cette chanson est aussi une affirmation que l'esprit du « Che » est pour toujours vivant dans la révolution cubaine.

À la fin de la chanson, on peut entendre un extrait du discours du Che auprès de l'ONU le 11 décembre 1964. "Esa ola ira creciendo cada día que pase; esa ola ya no parará más" (Cette vague ira grandissant ; cette vague ne s'arrêtera pas). Les deux phrases sont ici inversées par rapport au discours original.

 

Buena vista

Musique:   Dos Gardenias - Buena Vista Social Club - Ibrahim Ferrer et Ruben Gonzales au piano.

Vous trouverez ces CD chez un disquaire au rayon « Cuba » ou « Musique du monde », mais il arrive qu'il se trouve au rayon « Salsa » ou musiques de film. La musique est ce qu'on appelle la Trova, il y a des morceaux de son cubain, des boléros, des descargas (une « jam » en jazz, des styles anciens, alors qu'à la fin des années 1990 les cubains écoutent plus de la Timba ou des genres plus actuels.

Voici l'album que je préfère : Musique : Buena Vista Social Club - Full album

Buena Vista Social Club - Full album

 

                                   

  Dans "Talons Aiguilles" film de Pedro Almodovar.

 Luz Casal interprète "Piensa en mi"

 

talons aiguilles

Vidéo (extrait du film)

Vidéo de Luz CasalPiensa en mi, Festival de Viña 1993

Gloria Lasso enregistra en 2003 la chanson composée et créée en 1937 par le Mexicain Agustín Lara. Cette magnifique chanson connue une seconde carrière lors de la sortie du film "Talons aiguilles" de Pedro Almodovar (Tacones lejanos) en 1991 et elle fût reprise par Luz Casal. Cette vidéo est dédiée à sa seconde fille Maribel

Musique : Gloria Lasso Piensa en mí

Victoria Abril

Avec comme actrices  Victoria Abril (ci-dessus), Marisa Paredes, et l'acteur Miguel Bosé...

Pedro Almodóvar quitte sa maison familiale pour s'installer à Madrid, sans argent et sans travail, mais avec un projet très concret : étudier le cinéma et en faire son métier. Il lui est impossible de s'inscrire à l'école officielle du cinéma puisque Franco vient juste de la fermer. Dans la mesure où il ne peut apprendre le langage cinématographique, Almodóvar décide d'en apprendre le fond en multipliant ses expériences artistiques personnelles dans différents domaines. Malgré la dictature, Madrid représente, pour un adolescent provincial, la culture, l'indépendance et la liberté.

Il survit grâce à divers petits métiers et s'achète sa première caméra super 8 après avoir décroché un emploi à la Compagnie nationale de téléphone d'Espagne. Il y travaille douze ans comme employé de bureau. Le matin, à la Compagnie de téléphone, il apprend à connaître la classe moyenne espagnole qui vit avec ses grands drames et ses petites misères. Le soir et la nuit, il écrit, fait du théâtre avec la compagnie indépendante Los Goliardos.

      Pedro Almodovar

Son tout premier long métrage distribué en 1980 se démarque déjà par sa liberté de ton, son goût pour les marginaux puis pour les aléas sentimentaux et sexuels. Bien que le jeune réalisateur soit beaucoup critiqué à ses débuts, le succès va croissant. C'est au loufoque et bariolé "Femmes au bord de la crise de nerfs" récompensé par 5  Goya du cinéma espagnol en 1989, qu'il doit sa notoriété internationale. Ses premiers films mêlent le banal et le spectaculaire, ils poussent généralement le spectateur à voir au-delà des apparences dans des comédies de mœurs aux intrigues foisonnantes et déjantées mais toujours efficaces. L'omniprésente thématique sexuelle des œuvres d'Almodóvar dérange et on le taxe de vulgarité mais il va tout de même s'imposer comme l'une des têtes de proue de la Movida espagnole. Une de ses actrices favorites est  Victoria Abril que certains de ses films ont imposée comme actrice majeure en France.

 

                             Louis Fonsi FT. Daddy Yankee

 

Despacito, qui signifie « tout doucement » est la première chanson espagnole à faire un tel tabac à travers le monde depuis la célèbre « Macarena » en 1996.

sachant que la plateforme You tube reverse environ un euro tous les 1 000 clics, ils devraient toucher la rondelette somme de trois millions d’euros. Il faudra néanmoins la partager avec le co-auteure du morceau, ainsi que les deux productrices du tube. Enfin, sachez-le, La Perla, quartier populaire de l’île de Porto Rico, est devenu une destination touristique très prisée depuis que le clip du morceau y a été tourné.

                              DESPACITO

 Vidéo : Despacito

 

                                            Enrique Iglesias                   

 

En 2014, Enrique Iglesias tient à faire grimper les températures pendant l'été, car son dernier opus, ''Sexe+Love'', n'a pas été il faut le dire un succès chez nous, ni d'ailleurs au USA. Il sort en juin ''Bailando'' avec deux clips, un en espagnol et l'autre en anglais. Voici les deux versions.

enrique iglesias

Espagnol : Vidéo (Español Version)

Anglais   : Vidéo (English Version)

 

                                               Enrique Iglesias -Wisin

enrique  iglesias

Vidéo : Duele el corazon 

  

                Enrique Iglesias et Nicky Jam

 

El Perdón est une chanson du chanteur américain Nicky Jam, qu'il a reprise dans un deuxième temps en duo avec le chanteur espagnol Enrique Iglesias.

La chanson va connaître un succès mondial, en atteignant la première place des charts d'Espagne, d'Italie, de Suisse des Pays-bas et de France. Elle atteint le top 3 en Belgique.

        El Perdón - Nicky Jam y Enrique Iglesias

VidéoEl Perdón - Nicky Jam y Enrique Iglesias

 

                                  Los del Rio

Los del Río est un duo de chanteurs espagnol. Il est composé des chanteurs Antonio Romero Monge et Rafael Ruiz.  Ils obtinrent une attention et une renommée considérable dans le sud de l’Espagne et dans toute l'Europe pour leur chanson « Macarena», qui fut le tube de l'été 1996.

                                                 los del rio                                     

Vidéo:  Los del Río "Macarena"

 

                                                             Don Omar et Lucenzo

"Danza Kuduro " est une chanson hispano-portugaise issue de l'album collaboratif de Don Omar.  Il met en vedette le chanteur français d'origine portugaise. "Danza Kuduro" donne à Don Omar son deuxième hit américain de Billboard Hot Latin Songs et Lucenzo son premier. Un remake de la chanson est également présenté dans le film "Fast Five" en tant que chanson finale. .Kurudo est un style de danse et de chant en Angola.

Don Omar

Vidéo Danza Kuduro

 

                                                                    Alvaro Soler

Alvaro SolerVidéo Alvaro Soler - Sofia

 

                                               

                                                    Daddy Yankee

 

Daddy Yankee

Vidéo : Daddy Yankee - Limbo

 

     Parlons maintenant du temps d’avant... et de :

                                        Paco Ibáñez

 

Paco Ibáñez est un chanteur espagnol engagé et libertaire. Son père, originaire de Valence, est ébéniste et sympathisant anarchiste. Paco passe sa petite enfance à Barcelone, puis la famille est obligée de fuir vers la France pendant la guerre d'Espagne en 1937. Pendant la seconde guerre mondiale, son père est arrêté par la police du Régime de Vichy et incarcéré dans le camp de concentration d'Argelès sur mer comme de nombreux républicains espagnols.

La mère, d'origine basque, et ses quatre enfants retournent au Pays basque espagnol, où ils se cachent dans la famille. En 1948, ils passent clandestinement la frontière pour retrouver le père à Perpignan. En 1951, Paco, à qui son père a fait apprendre la musique, « monte » à Paris. C'est là,qu' il rencontre la chanteuse Carmela (Carmen Requeta) qu’il va accompagner à la guitare pendant huit ans.

 Paco Ibaniez

Musique :  Paco Ibáñez  Espagne en marche

En 1958, une amie de Paco et de Pierre Pascal fait écouter à Salvador Dali une maquette du disque de Paco contenant quelques chansons de Frederico Garcias Lorca et de Góngora. Après l'écoute, Dalí demande à voir le « muchacho » qui a enregistré ces chansons. Lorsque les deux artistes font connaissance, ils ont l'idée d'illustrer la pochette avec un dessin réalisé par le peintre. C'est ainsi que Paco entame une étroite relation, non seulement avec le monde de la poésie et de la littérature en général, mais aussi avec les arts plastiques

En 1964 Ibáñez enregistre son premier disque mais le succès viendra un peu plus tard. En février 1968, Paco Ibáñez fait son premier concert officiel en Espagne, à Manresa, mais il s'est déjà produit plusieurs fois à Cadaqués de façon plus ou moins clandestine grâce à la proximité géographique de la frontière française.

pablo Ibaniez

Musique Paco Ibáñez / Me queda la palabra

En mai1968, dans une émission de la télévision française réalisée en direct, il présente son disque ainsi que le peintre Ortega, auteur des illustrations de la pochette, et chante "La poesia es un arma cargada de futuro" (La poésie est une arme chargée de futur).

Pour fêter les événements de Mai 1968, il chante dans la cour de la Sorbonne et devient un symbole de la lutte des étudiants.

En décembre 1969, à l'Olympia, il chante pour la première fois en public "La mala reputación", traduction espagnole de "La Mauvaise Réputation" de Georges Brassens, interdite en Espagne en 1971. Il quitte l'Espagne en 1971, et en 1973, il lui est interdit de chanter sur tout le territoire national.

             Paco Ibaniez et Georges Brassens

VidéoPaco Ibañez canta a Brassens - La mala reputacion ("La Mauvaise Réputation" de Georges Brassens).

                      Paco Ibaniez

Vidéo : Paco Ibañez - La Poesia es un arma cargada de Futuro

En 19990, il retourne vivre en Espagne et vit à Barcelone depuis 1994.

Paco Ibáñez a refusé, à deux reprises, la médaille des Arts et des Lettres proposée par le ministre de la culture Jack Lang.

En 2004, il milite contre José Maria Aznar qu’il considère comme un Fasciste, et le digne successeur de Franco.

En décembre 2006, Paco Ibañez et Lucien Gourong, conteur et écrivain de Bretagne, qui se sont liés d'amitié en 1975, organisent une grande soirée à l'Océanis de Ploemeur (Morbihan) en hommage aux républicains espagnols forcés de travailler sous les ordres des Allemands aux fortifications du mur de l'Atlantique et à l'édification des bases de sous-marins, dont celle de Lorient.

Le 6 octobre 2017, il donne un concert dans le grand amphithéâtre de la Sorbonne pour le centenaire de l'Institut hispanique.

Charlot

<Combattez pour vivre, souffrir et en profiter... La vie est merveilleuse si vous n'en avez pas peur.>

Musique :  Me llamarán - Paco Ibañez

 

 

                                                                  Luis Mariano

 

Luis Mariano est né le 13 août 1914 à Irun au Pays basque espagnol, d'un père mécanicien. Luis Mariano fait d'abord partie de l'Orphéon Donostiarra de Saint-Sébastien, chœur mixte où il est ténor solo.

Puis de 1937 à 1939, il devient deuxième ténor dans le groupe vocal Eresoinka avec lequel il chantera jusqu'à Paris (Pleyel, Chaillot, Opéra), Bruxelles, Amsterdam et Londres.

À l'achèvement de la guerre civile espagnole le 1avril 1939, Luis et sa famille se réfugient à Bordeaux où son père reprend son métier de mécanicien et où sa mère fait quelques ménages et des travaux de couture à domicile.

Louis Mariano                                               

Attiré par le dessin, Luis entre à l'École des beaux-arts de Bordeaux. Luis est également reçu au concours d'entrée du conservatoire de Bordeaux dont le directeur, Gaston Poulet lui présentera la cantatrice Jeanine Micheau. Au cabaret "Le Caveau des Chartrons", le chef d'orchestre Fred Adison lui propose de réaliser ses premières prestations.

En septembre 1942, Luis quitte le Conservatoire de Bordeaux, se rend à Paris muni d'une lettre d'introduction et va recevoir des leçons du grand ténor basque, le maestro Miguel Fontecha. Cet éminent professeur va lui enseigner le "bel canto", technique de chant dans la plus pure tradition lyrique italienne se caractérisant par la beauté du son et la recherche de la virtuosité. 

Louis Mariano

Vidéo : Luis Mariano samba brésilienne

Luis remonte sur la scène du Palais de Chaillot en décembre 1943, cette fois dans le rôle d'Ernesto de Don Pasquale. En attendant le résultat d'une audition à l'opéra comique, il chante dans des spectacles de variété à la radio.

En 1943, il apparaît dans le film "L'escalier sans fin" aux côtés de Madeleine Renaud et de Pierre Fresnay, puis enregistre ses premiers disques deux ans plus tard : "Amor amor" et "Besame mucho".

Puis, Luis fait la connaissance de Francis Lopez et Raymond Vincy. Une rencontre décisivepuisqu'en décembre 1945, ils créent leur première opérette "La belle de Cadix", qui va tenir l'affiche pendant plus cinq ans. Le disque qui est tiré de l'opérette et qui contient aussi le titre "Maria Luisa" explose les ventes : 1 250 000 exemplaires.

La belle de Cadix

Vidéo"Maria-Luisa" du film musical La Belle de Cadix 1953

Vidéo Luis Mariano la belle de cadix (noir et blanc)

La popularité de Luis Mariano grandit alors très rapidement. Pendant une dizaine d'années, il va dominer le monde de la chanson et de l'opérette. On l'entend notamment dans "Fandango" en 1949, et en 1951/1952, dans "Le chanteur de Mexico" et le film "Violettes impériales".

Violettes impériales

Au théâtre, il triomphe dans "Andalousie" (1947), "Le chanteur de Mexico" (1951) et "Chevalier du ciel" (1955).

Andalousie

Vidéo Olé Torero - Luis Mariano, Andalousie 1951

Au début des années 60, même si les yéyés envahissent les ondes et les écrans de télévision, Luis Mariano a toujours autant de succès sur les théâtres d'opérettes "Le secret de Marco Polo", "Visa pour l'amour", "Le Prince de Madrid" seront de véritables triomphes.

    Le prince de Madrid

Vidéo : Luis Mariano dans Le Prince de Madrid



En décembre 1969, il assure la création de "La caravelle d'or" au Théâtre du Châtelet, mais ayant contracté une maladie, probablement une hépatite mal discernée, mal jugulée, il abandonne son rôle au bout de quelques mois. Luis Mariano mourra des suites de cette maladie, le 14 juillet 1970, à Paris.

Pour les fans :

                Luis Mariano

Vidéo :  Luis Mariano ( c'est Magnifique ) 1955

Vidéo Luis Mariano et Mady Mesple-''Une fée est passée''

VidéoLuis Mariano : Ses plus belles Opérettes

 

                   Comment ne pas parler de flamenco...

Flamenco

Vidéo : Antonio Gades Cristina Hoyos

Vidéo Tangos de Málaga - Antonio Gades y La Polaca. Canta "El Calderas de Salamanca"

                                       noce de sang

Ce film date certes de 1981, mais je vous le recommande si vous aimez le Flamenco. Ci-dessous le synopsis.

 Dans les coulisses d'une salle de spectacle une troupe de danseurs répète un ballet. La représentation commence. Dans un petit village, on fête des noces. A la fin de la cérémonie, la jeune épousée s'enfuit avec Leonardo, un homme marié qu'elle a toujours aimé. Accompagné de quatre cavaliers, l'époux bafoué part à la recherche des fugitifs...

VidéoBodas de Sangre y Suite Flamenca | Compañía Antonio Gades

                                      PACO DE LUCIA

Vidéo :  Rumba. Caña de azúcar. Paco de Lucía. 1993

 

                                                 Gipsy Kings (Les vrais)

Les membres des Gipsy Kings sont nés en France, dans des familles ayant fui la Catalogne pendant la guerre civile espagnol. Ils sont d'origine Abott, une tribu qui ne se déplace qu'en caravane. 

Les Gipsy Kings enregistrent deux disques : Bamboleo  et Djobi djoba. Cet album connaît un énorme succès en France et dans le monde entier, il est le début d'une longue série. Ils chantent en espagnol un mélange de Flamenco, de pop et de diverses chansons légères comme la rumba catalane. La formation est le premier groupe gitan disque d’or aux USA. Les Gipsy Kings gagnent les Victoires de la musique du groupe de l’année en 1990 et 19991. ils découvrent que celui qui fait figure de leader du groupe, Jahloul Chico Bouchikhi, a déposé leur marque à son nom. Ils le congédient et récupèrent leur nom devant la justice. Ce dernier n'aura de cesse de regretter publiquement cette éviction en créant notamment le groupe «Chico and the Gypsies» ; reprenant les succès du groupe d'origine, bénéficiant d'un contact et d'une audience privilégiés auprès des médias français, il s'assurera une suite de carrière tout aussi honorable.

Vidéo Gipsy Kings - Djobi, Djoba (Live US Tour '90)

VidéoGipsy Kings - Bamboléo (Live US Tour '90)

Vingt ans plus tard, les Gipsy Kings ont effectué autant de tours du monde que leur carrière compte d'années, ils demeurent célèbres dans le monde entier malgré unefaible reconnaissance au sein de leur pays d'origine.

Nicolas Reyes, né le 22 novembre 1958, est le chanteur du groupe musical.  Il est le fils du fondateur des Gipsy Kings José Reyes, le cousin de Manitas de Plata et d'Hyppolyte Baliardo. Il chante dans des styles différents qui comprennent principalement des éléments traditionnels et populaires de flamenco et la musique de danse latino-américaine. Avec sa voix rauque, il est un des chanteurs de flamenco les plus connus au monde. De plus, il joue (rythme) de la guitare et palmas (battements de mains). Il est gaucher.

Gipsy Kings                                       

Vidéo :   Gipsy Kings - A Mi Manera (Live US Tour '90)

Vidéo :   Gipsy Kings - La Rumba de Nicolas Reyes

Vidéo :   Gipsy Kings - La Quiero

 

La suite en attente de construction, soyez patients(es)