LES COWGIRL UP : site officiel du club de LES COWGIRL UP : site officiel du club de danse de narbonne plage - clubeo

Les Crooners américains depuis 1920

                              Les Crooners.

Un crooner est un chanteur, le plus souvent un homme, caractérisé par un style de chant au ton chaleureux et émotionnel qu’il communique avec son timbre de voix. Cette chaleur et cette intimité dans la voix ont été possibles grâce à l’utilisation du microphone. Le crooner chante surtout des ballades et reste généralement dans le registre du « chanteur de charme ».

Le premier et le plus connu a été en 1920 Rudy Vallee, qui était un chanteur, acteur, chef d'orchestre et artiste américain

      Rudy Vallee

VidéoRudy Vallee I'm Just a Vagabond Lover - 1929

Vidéo Rudy Vallee and great tap dancers - From 1935

 

 La chanson April Showers a été introduite dans la comédie musicale Bombo de 1921 à Broadway, où elle a été interprétée par Al Jolson. Vu la médiocrité audio des films de l'époque, je vous présente une version de 1949 avec l'acteur américain Larry Parks.

                        Al Jolson 

Vidéo   : Al Jolson (Larry Parks) sings April Showers - HD

Vidéo :   Al Jolson - ''Swanee''- from Rhapsody in Blue"- 1945

 

 C'est le jazz le premier qui va tirer avantage des avancements technologiques des années 1920, grâce à l’apparition de l'amplification et en particulier du microphone, mais aussi de l’enregistrement électrique.

Les chanteurs ayant apprivoiser très rapidement le microphone, il n’était pas rare qu'ils soient appelés dans des ensembles de jazz, mais seulement pour chanter quelques mesures.

Le premier chanteur à tirer avantage du microphone est bel et bien Bing Crosby dans les débuts des années 1930. Il expliquera qu'il a construit son chant autour du rythme swing, en s'inspirant du jeu de trompette de Louis Armstrong. Crosby ne chantait pas « au public », il chantait pour «le public ».

Bing Crosby

VidéoBing Crosby - Rhythm on the River

Le style ''Crooner'' connaît beaucoup de mauvaises critiques au début des années 1930. Le Literary Digest va même en 1932, jusqu'à appeler le style : dégénéré, souillant, imbécile et immoral.

Il faudra attendre 25 ans, pour qu'une critique identique apparaisse,  quand Elvis Presley, un grand admirateur de Bing Crosby, se déhanche sur la scène et brasse les fondations de la culture traditionnelle causant un délire en Amérique.

C’est après la deuxième guerre mondiale que la deuxième vague de crooners va apparaître. 

le plus grand crooner d'après-guerre, commercialement et musicalement parlant va être un homme noir, Nat « King » Cole.

Nat King Cole

Photo ci-dessus : Nat king Cole & Natalie Cole, sa fille

Vidéo Nat King Cole 1963

VidéoNatalie and Nat King Cole "Unforgettable" 1992

 

  Vers la fin des années 1940, début des années 1950, les plus grands succès des crooners étaient des chansons romantiques.

Voici quelques Crooners made in USA

               Perry Como's         

Vidéo Perry Como's - "I wonder who's kissing her now"

 

        Jack Jones Crooner

Vidéo :   Jack Jones  -  sings Wiwes and Lovers -  live - 1964

 

                 Pat boone

Vidéo:   Pat Boone - Friendly Persuasion - Live 1957

 

                                              Magnifique The Platters

         The Platters

VidéoThe Platters - Only You - 1955

Vidéo : The Platters - The Great Pretender -1955

         The Platters - The Ultimate Collection

Musique : The Platters - The Ultimate Collection (2h20 de musique)

 

The Ink Spots - Whispering Grass

VidéoThe Ink Spots - Whispering Grass - 1940

 

                                              Frank Sinatra

Nous entendons souvent le nom de Frank Sinatra associé au crooning, mais ceci n’est peut-être pas le cas. Si on considère que le crooning se situe entre fredonner et la projection à pleine voix, alors Sinatra n’était certainement pas un crooner. Lui-même caractérisait son style de chant en tant que bel canto : un style d’opéra vocal où l’emphase est sur la beauté du ton plutôt que sur l’expression émotionnelle, ou sur l’application inventive d’ornementation vocale, et l’utilisation d’un ton soutenu plutôt qu’une déclamation dramatique. Sinatra, dans son style de chant qui était unique, mettait plus d’emphase sur la forme, la technique et le style, que sur l’émotion et la vulnérabilité.

                               Frank Sinatra

Vidéo Frank Sinatra - "All Of Me" - 1951

 

                                          Elvis Presley 

        Elvis Presley 1977

 Voici trois versions de la chanson Unchained Melody.

 

                                   Prisons sans chaînes

                                  PRISONS SANS CHAINES 1955

Vidéo :  Todd Duncan - 1955. Cette chanson a été composée spécialement pour le film <Prisons sans chaînes>. La chanson évoque l'histoire d'un prisonnier qui souffre de l'absence de sa petite amie. Dans la bande originale du film, elle est interprétée par Todd Duncan, qui y joue également un rôle.

 

                                       Bobby Hatfield

           Bobby Hatfield

Une des versions les plus connues du titre est celle créditée à Bobby Hatfield en 1965. Elle figure notamment dans la bande originale du film Ghost en 1990.

Vidéo : Bobby Hatfield - en live - 1965 -

 

Elvis Presley

Pour le souvenir, la version du <King>, juste 6 semaines avant sa mort.

 Vidéo : Elvis Presley - Unchained Melody - 1977 en live

 

Les ''Crooneuses''

  L’apparition du microphone, qui apparaît vers le milieu des années 1920, va permettre à des chanteuses de ballades d’amour mélancolique, très extraverties et confiantes, de répondre aux hommes qui apparemment c'étaient arrogés le monopole du crooning. Ces « torch singers », comme elles étaient surnommées, n'étaient pas nombreuses mais néanmoins bien présente.

  La voix plus aiguë des femmes au début des années 1920 n’était pas apte au microphone car elle était réputée endommager les tubes très fragiles de l’appareil. Vaughn De Leath élimine le problème en prenant un timbre de voix beaucoup plus doux, qui sera plus tard reconnu comme du crooning. Cette technique lui vaut le titre de « The Original Radio Girl ». On dit même que Rudy Vallée, Bing Crosby et Frank Sinatra se sont grandement inspirés de sa technique

 N'ayant pas de vidéo de Vaughn De Leath, je vous présente Kate Smith qui dans les années 1930, gagne en popularité et se nomme elle-même : « The First Lady of Radio », mais Vaughn De Leath l'attaque en justice et Smith abandonne le nom.

            Kate Smith

Vidéo : The Kate Smith Hour: Dream a Little Dream of Me 1931

 

                                         Helen Morgan et Paul Newman

                               Helen morgan et paul Newman 1947

VidéoHelen Morgan extrait du film : "The Man I Love" Musique de George Gershwin - 1947 - avec Paul Newman

 À partir de 1954, les crooners vont connaître un certain déclin, et perdent un peu de popularité, Le rock'n'roll prend de plus en plus de place dans la musique populaire, et les crooners restant sont déplacés dans d’autres catégories comme <Musique Détente>.

 D'autres styles de Crooners ont existé, comme les country crooners que Bing Crosby a popularisé en reprenant la chanson de Bob Wills & His Texas Playboys, "San Antonio Rose", jusqu’à en vendre plus d’un million de copies en 1940. Le standard country crooner devient alors à la mode.

     Bob Wills

Version originale : vidéo :  1944 - Bob Wills and HisTexas Playboys <San Antonio Rose>

 Le blues crooner, puis les Rock crooners ont été fortement influencé par le jeu intime du microphone établi par Russ Columbo et Bing Crosby. Le crooning a incontestablement influencé le rock et est resté présent dans beaucoup de rockeurs populaires, comme Elvis Presley.

 Entre 1965 et 1972, le genre n’est pas très populaire, mais en 1972 la situation change et on retrouve 21 chansons du palmarès <Musique Détente> dans le Billboard 100, car le ton populaire de la musique rock devient plus doux et harmonieux.

 

                    Les Crooners dans les dessins animés

                        Porky Pig

Extrait d'un dessin animé de 1944, où la satire contre les crooners est évidente. On y voit  ''Porky Pig'' en gérant d'une ferme qui produit des oeufs pour participer à l’effort de guerre. La présence d'un nouveau coq dans l’usine ''Frankie'', (ressemblant fortement à Frank Sinatra), va créer des problèmes, car lorsque qu'il chante, les poules arrêtent de pondre. ''Porky Pig'' renvoie Frankie, et fait passer des auditions pour trouver d’autres coqs qui pourraient donner ordres aux poules de continuer à produire des oeufs. Après en avoir refusé plusieurs (représentant certains crooners de l’époque), ''Porky Pig'' engage le coq Crosby. (représentant un homme de classe moyenne), avec son chapeau froissé et sa pipe, qui arrive à faire pondre encore plus d’œufs aux poules. Le coq Frankie, frustré, décide de faire appel à un concours de chant contre le coq Crosby. Alors que les deux coqs chantent, la production d’œufs redouble.'' Porky Pig'', époustouflé, leur demande comment ils ont fait. Les deux coqs se mettent alors à chanter et ''Porky Pig'' commence lui-même à pondre des œufs. Germain Piéton

 

                                             Fin

 

 Visitez notre page <Les pionniers de la country> et découvrez des piliers de la musique country en cliquant sur le lien ci-dessous.

Les pionniers de la Country 

                                                           Cowgirl's up

 Germain Piéton